Prettiest Eyes Tinals

C’est à L.A que ces trois là se rencontrent, Patchy et Marcos venant de Porto Rico et Paco du Mexique. De là, ils vont se construirent une solide réputation grâce à leurs prestations scéniques débridées. À l’origine groupe de garage psyche “classique”, ils sont passés de l’autre côté du miroir – adoubés au passage par John Dwyer (leader de (Thee) Oh Sees) – avec leur deuxième album, Pools, pour atterrir dans un monde où la limite entre passé et futur se brouille, les styles s’entrechoquent pour donner naissance à de nouvelles entités musicales tentaculaires, indus, punk, noise, garage, psyche.
Ca fuzz, ça bourdonne, ça explose dans tous les sens, et on se laisse happer avec bonheur.

Pour en savoir plus , voir le site officiel , voir la page Facebook , écouter sur Deezer , écouter sur Spotify
Don't Call

par Prettiest Eyes

 
 

Pin It on Pinterest