Présentation Tinals

Présentation

 

Les équipes

Le festival This Is Not A Love Song repose sur une équipe de professionnels et de passionnés de musiques. Paloma, scène de musiques actuelles de Nîmes qui a vu le jour en septembre 2012 collabore sur cet évènement avec Come On People, association nîmoise particulièrement active dans le domaine des musiques indés.

Nîmes s’est dotée depuis le 7 septembre 2012 d’une scène de musiques actuelles au doux nom de Paloma. L’équipe a souhaité qu’elle devienne un lieu de diffusion autant qu’un espace d’expérimentation, de création, d’accompagnement et de formation. Outre les 7 studios de répétition, le bâtiment – c’est sa particularité, est doté de 6 logements pouvant permettre aux artistes d’être accueillis en résidence… au sens propre ! Prenant appui sur son territoire, et au-delà de son propre projet, Paloma réserve une place particulière aux associations, amateurs et bénévoles qui sont invités à y faire éclore les leurs.

L’association Come On People voit le jour en avril 2012. Pour autant ses membres ne sont pas de nouveaux venus mais d’anciens activistes de diverses associations musicales nîmoises. L’objectif est simple: programmer régulièrement des artistes indie-rock nationaux et internationaux dans les divers lieux de la ville. Une programmation hétéroclite avec des artistes confirmés mais aussi une grande place aux nouveaux talents de la scène actuelle. Come On People inscrit le défrichage musical dans son ADN.

Désirant construire un festival de territoire impliquant d’autres acteurs locaux, Paloma s’est ainsi tourné vers l’association Come on People dont les membres bénévoles partagent la philosophie, les valeurs et ambitions de la SMAC sur cet événement. Si l’affinité artistique entre ces deux acteurs du territoire s’est imposée presque naturellement, il a fallu construire un travail collaboratif tant au niveau de la définition du projet que de la répartition des rôles et compétences.

 

THE STAFF

THIS IS NOT A LOVE SONG FESTIVAL relies on a staff of professionals and music addicts. Paloma, a present day music stage which was created in Nîmes in 2012 works on this event with Come On People, a particularly dynamic association as regards Indie Music and which is based in Nîmes.

A present day music stage has been opened in Nîmes since 7th September 2012 and has been given the sweet name of Paloma. The staff wanted it to become not only a place for broadcasting, but also a place for experiences, creation, support and training. Besides the 7 rehearsal studios, the building (and that’s a great singularity) owns 6 flats allowing the artists to be hosted. Relying on its territory and beyond its own project, Paloma gives great credit to amateur and volunteer associations, which can thus develop their projects.

The association « Come On People » was created in April 2012. Yet, its members are not new-comers, but confirmed activists all belonging to former associations. Their purpose is simple : programming as much as possible national and international artists in all venues through the city. A heterogeneous programmation with confirmed artists but also a great place given to new talents from present day music stage. Musical exploration is part of their DNA.

Wishing to create a festival rooted in the territory concerning other local actors, Paloma thus chose to work with Come On People association, which volunteer members share the same philosophy, values and ambitions as Paloma as regards this festival. Even though these two local actors share the same artistic tastes, we have had to work together for the construction of a collaborative project, mainly as regards its definition and the distribution of skills.

LE PROJET

This Is Not a Love Song est avant tout un projet collaboratif à l’identité forte. Construit autour de la culture indépendante, le festival entend inscrire la découverte et la prise de risque au cœur de son projet tout en créant un rapport nouveau avec le public.

S’appuyant d’abord sur la notion de musique indé et les groupes qui la défendent, qu’ils soient issues d’influences diverses ou pour certains marqués par des sonorités innovantes ou expérimentales, le festival s’inscrit au delà d’un courant musical, dans un véritable état d’esprit. Une philosophie assumée, qui au delà de la musique, se traduit aussi dans un mode de vie où le public n’est pas par essence différent des artistes. La transmission de la musique ne se fait pas seulement verticalement de l’artiste vers le public mais invite à réfléchir à la place de chacun et à sa manière d’expérimenter le live. This Is Not a Love Song tente un véritable pari, celui d’un rendez-vous où l’on prend le temps de vivre son art. Sur le principe général du « Do It Yourself », notion clé de la culture indépendante, le festival propose en plus d’une programmation musicale, plus d’une dizaine d’ateliers participatifs au sein d’un jardin éphémère.

Portée par une véritable cohésion, la programmation du festival tire sa force d’une lisibilité entre références du genre, têtes d’affiches et artistes de demain et apporte une vision moderne à ces esthétiques. Attentif à la nouvelle scène indépendante, This Is Not a Love Song s’affirme comme un festival de découverte capable de présenter des nouvelles sensations et des coups de cœur. Une programmation artistique courageuse qui fait le choix d’artistes curieux ou insolites. Aux côtés d’artistes « référents » mais exceptionnels car rares sur le territoire national, le festival fait également le choix de parsemer sa programmation d’artistes plus connus, identifiés au delà de la culture indépendante se voulant ainsi exigeant mais non pas élitiste.

This Is Not a Love Song s’est également construit autour d’une volonté affirmée, celle d’interroger la place des publics au sein des festivals et de proposer un rapport différent entre organisateurs, artistes et festivaliers. Il s’agit d’offrir une véritable expérience collective. Faire du public un véritable acteur de son festival avec les nombreux ateliers DIY permettant d’apprendre, de créer, de bricoler soi-même et de s’exprimer, offrir non seulement un site à taille humaine mais aussi un espace entièrement aménagé à l’atmosphère singulière et s’ouvrir au plus grand nombre, This is Not a love Song dessine ainsi les contours d’un festival singulier voire atypique.

THE PROJECT

« THIS IS NOT A LOVE SONG » is first and foremost a collaborative projet with a strong identity. It has indeed been built around an axis of independent culture, and aims at putting discovery and taking of risks at the center of the project and creating new relationship with the audience.

Relying first on indie music and artists that represent it, either having diverse influences or, for some of them, having innovative or experimental sounds, the festival goes further than a simple musical stream, and revendicates a real state of mind. A philosophy which, further than music, also concerns a way of life where the audience is not, by definition, different from the artists. Musical transmission is not a vertical line, from the artist to the public, but invites everyone to think about one’s role and feeling toward live shows. This Is Not A Love Song makes here a real bet, the one of a date where we take the time to live our art. Based on the principle of « DIY », one of the key notions of independent culture, the festival offers, besides its musical programmation, more than ten participatory workshops in an ephemeral garden.

The programmation is supported by a great cohesion between references, headlines and discoveries, and gives a new vision of these esthetics. This Is Not A Love Song claims its will to introduce news sensations and crushes with an ambitious artistic programmation which puts forward strange and innovative artists. With references, exceptional since very rarely programmed in France, the festival aims at mixing its programmation with famous artists, identified beyond the limits of indie culture, thus being rigorous, but not elitist.

This Is Not A Love Song has also been built around a revendicate will of inquiring about the role of the audience in festivals and thus proposing a different relationship betweens organizers, artists and festival fans. Our purpose is to offer a real collective experience,by proposing the audience to become strong actors of the festival by the way of several DIY workshops allowing to learn, to create, to tinker and to express. We want to offer a not overly large site which was designed to allow everyone to meet, in a singular atmosphere.

This Is Not A Love Song is thus a singular, not to say uncommon festival.

Pin It on Pinterest